Arts & Traditions Populaires de Marmande

Ici au pays, on ne dit pas la Garonne mais Garonne (Garona, prononcer Garouno en gascon) ; le fleuve est personnifié montrant ainsi tout le respect et aussi la crainte qu’il inspire. Ses « aïgats[1] » sont attendus et redoutés. Attendus car les inondations qui envahissent la vallée laissent, quand les eaux se retirent, le précieux limon, la lise de Garonne, qui rend les terres si fertiles. Redoutés car ses furies sont parfois dévastatrices : digues emportées, maisons englouties, routes crevées, bétail et parfois personnes disparues. Les riverains ont appris à vivre avec Garonne et s’ils n’ont pas pu l’apprivoiser, ils se sont adaptés : maisons construites sur des « terrats » où bêtes et hommes sont au sec pour attendre la décrue.

On ne sera donc pas étonné que le vocabulaire local concernant la vie au bord de Garonne soit très riche et très spécifique et en occitan bien entendu, certains mots sont passé en français dans le parlé local comme une matte, une cale, un terrat…

Lire la suite : Garona - Garonne

3 août 2008, pour défendre la langue gasconne, j'ai participé à la fête des Menteurs à Moncrabeau

La Gasconade, ou la « colhonada », faisant partie des traditions populaires, j’ai voulu m’y essayer. Ces histoires au coin du feu, inventées de toutes pièces, souvent construites à partir de faits réels bien vite enjolivés, grossis, détournés pour déboucher sur des invraisemblances fantastiques, ces histoires donc,  ont de tout temps existé et meublé les longues veillées  d’hiver. Certains « hableurs » étaient devenus experts dans l’art de travestir la vérité. Le village de Moncrabeau entre Nérac et Condom a fait de la « menterie » sa spécialité et organise tous les ans, le premier dimanche d’août, son festival des Menteurs avec un concours international de menteries.

13 candidats cette année 2008, venus du Lot et Garonne, de l’Hérault, des Ardennes (Charleville-Mézières), du Comminges mais aussi de Belgique (Namur) et du Québec… Les deux idiomes autorisés étant le français et le gascon j’ai décidé (et j’étais le seul) de m’exprimer en gascon.

Lire la suite : La fête des Menteurs à Moncrabeau

« Fèiras e marcats de palha e de poralha »,

René Paraillous.  (Castètjalos, vint-cinq d’agost de mil nau cènt dètz).

René Paraillous, surnommé « Pépiou », natif de Casteljaloux, a été un temps marchand de quatre saisons à Paris. Revenu terminer sa vie au pays, il fréquente le «  foyer de l’automne » et écrit en français et en gascon ses souvenirs. S’ils ne sont pas d’une très grande qualité littéraire, ses écrits sont toutefois pleins d’humour et les témoins précieux d’une époque si près de nous et qui nous paraît pourtant à des années lumières de la vie d’aujourd’hui.

Sur les emballages des fruits et légumes qu’il proposait aux Parisiens on pouvait lire :

« Les années passent
Les marchands lassent,
Mais les gourmets raffinés Iront toujours chez René ».

Quelques uns de ses écrits, des poèmes pour la plupart, ont été rassemblés dans un petit fascicule édité à l’Imprimerie casteljalousaine J Queyrou sous le titre : « Insomnies de Pépiou ». Imprimé en mai 1977.

Le texte étant écrit phonétiquement et difficile à lire, je l’ai transcrit en graphie classique pour en faciliter la lecture.

Lire la suite : Fèiras e marcats de palha e de poralha

Calendrier

Septembre 2017
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

Bals et animations

29 Sep 2017
09:30 - 18:00
Journée "Prévention Bien-Etre"
30 Sep 2017
15:00 - 23:59
Fête béarnaise à Argenton

A venir

21 Sep 2017
08:15 - 15:00
Formation enseignants
21 Sep 2017
20:30 - 22:00
Veillée compagnonnage
22 Sep 2017
16:00 - 18:00
Répét théâtre
26 Sep 2017
08:15 - 15:00
Formation enseignants
26 Sep 2017
18:00 - 20:00
Cours occitan
26 Sep 2017
20:30 - 22:00
Danse
28 Sep 2017
08:15 - 15:00
Formation enseignants
29 Sep 2017
16:00 - 18:00
Répét théâtre
03 Oct 2017
08:15 - 15:00
Formation enseignants
03 Oct 2017
18:00 - 20:00
Cours occitan